Climatisation réversible : la meilleure solution pour sa maison

commande à distance climatiseur

Avec les étés qui deviennent de plus en plus chauds, ouvrir toutes les fenêtres ne suffit plus. Les Français ont besoin de bien plus pour se rafraichir à l’intérieur et sentir un minimum de confort. Si avant, installer la climatisation rebutait les consommateurs à cause de sa consommation élevée, aujourd’hui les choses ont bien changé grâce aux progrès de la technologie. Dans cet article vous en apprendrez plus sur la climatisation réversible, la plus utilisée par les foyers français : comment elle fonctionne, son prix sur le marché, sans oublier les critères de sélection d’un tel appareil.

Climatisation réversible : comment ça marche ?

Dans le cadre de la rénovation de l’habitat le chauffage et la climatisation restent au cœur des priorités, sans oublier l’isolation, afin de réduire la consommation énergétique des ménages. La climatisation réversible fonctionne aussi simplement que le réfrigérateur. Elle prélève les calories dans l’air qui sont responsables du réchauffement de celui-ci, les emprisonne dans le fluide caloporteur ou frigorigène et les expulse à l’extérieur. L’air est alors plus frais à l’intérieur.

Quand on inverse le cycle du climatiseur en tournant la vanne concernée, cela produit l’effet inverse : on réchauffe l’air dans la pièce au lieu de le refroidir. L’appareil prélève alors les calories de l’extérieur et à partir de ces dernières produit une vapeur haute pression grâce à un compresseur intégré. La vapeur condensée alimentera les planchers chauffants et les radiateurs de l’habitation.

étés chauds

La différence de températures dans une même pièce entraine la condensation au sein du système de climatisation. De l’eau s’y forme. La machine évacuera cette dernière par le biais d’un simple trou dans le mur au niveau de la sortie de l’unité intérieure.

Les performances du climatiseur dépendent de tout un tas de critères :

  • De la taille de la pièce, hauteur sous plafond y compris,
  • Du nombre de personnes et d’objets pouvant conserver la chaleur et transférer des calories de chaleur dans l’air,
  • L’exposition du bâtiment faisant qu’il stocke plus ou moins longtemps la chaleur entre ses murs,
  • Le nombre de fenêtres peut aussi changer la donne et apporter un coup de pouce à la climatisation.

Climatisation réversible : ses atouts

Le type de climatisation à adopter dépend de la nature du bâtiment à équiper. Ici, nous parlerons uniquement de maison individuelle, mais certains modèles conviennent aussi bien à des immeubles et des logements collectifs ou des bureaux.

La climatisation réversible fonctionne comme la pompe à chaleur ou la chaudière : elle baisse (ou augmente en fonction du mode adopté) progressivement la température jusqu’à atteindre les réglages entrés par l’utilisateur. L’appareil se met ensuite en veille tout le temps qu’il maintiendra cette dernière au même niveau. Cela vous fait économiser jusqu’au tiers de la consommation sur d’autres appareils de climatisation à l’exemple des radiateurs d’appoint.

La climatisation réversible dure également plus longtemps sans tomber en panne et vous évite de dépenser des fortunes dans la réparation ou l’achat d’un nouveau compresseur. Ce mode de fonctionnement ménage cette pièce.

Climatisation réversible : combien ça coûte ?

climatiseur mono split

Le prix d’un climatiseur réversible varie sensiblement en fonction de la surface à couvrir. Souvent, on la calcule au mètre carré. Si vous avez des combles, n’oubliez pas de les inclure dans vos calculs. Rajoutez-y les frais d’installation et vous aurez le budget qu’il vous faut pour votre clim. Généralement, ce type de climatiseur coûte 15 % plus cher que les modèles traditionnels.

En plus de tout cela, les poseurs établissent des contrats d’entretien avec leurs clients allant de d’un peu moins de 100 euros à 200 euros par an afin d’assurer à ces derniers que leur installation fonctionnera sans souci toute l’année. En parlant d’entretien, un spécialiste peut également intervenir sur les produits toxiques du climatiseur. Cela vous reviendra entre 300 et 600 euros.

Quels autres critères dans le choix de votre climatisation ?

Déterminer la puissance de son climatiseur réversible est plus délicat que celui d’un système de chauffage. En effet, le moindre appareil présent dans la pièce sans parler d’une mauvaise isolation peut fausser vos calculs. En ce sens, réaliser une isolation par l’extérieur semble plus efficace. Afin de ne pas se tromper ni gaspiller vos sous, le mieux est de remettre la réalisation d’un bilan thermique de votre logement à un expert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.