Comment entretenir ses espaces verts au début de l’été ?

entretien jardin

L’été pointe le bout de son nez et chacun se met à ses occupations favorites. Les uns vont à la plage tandis que d’autres bichonnent leurs espaces verts. En effet, vu le réchauffement climatique, il faut accorder plus d’attention et de soins aux végétaux pour leur permettre de traverser cette saison sans dommage. Voici une brève liste de plantes qui vous faciliteront cette période de l’année sans oublier les principaux travaux de jardinage qui vous attendent.

Quelles espèces planter pour l’été ?

Certaines plantes supportent mieux les grosses chaleurs que d’autres et nécessitent peu d’entretien. Si vous n’avez pas le temps de vous occuper régulièrement de votre jardin ou que vous ne voulez pas prendre un jardinier à plein temps pour cette tâche, plantez des espèces adaptées pour l’été. N’en attendez pas le début. Afin que vos massifs fleurissent durant cette saison, mettez les graines en terre dès le printemps.

Le gazania

Le gazania peut rester des semaines sans arrosage et sans faner. C’est la fleur idéale si vous avez l’habitude de partir quelques jours pendant les vacances. Sinon,  faites appel à un professionnel pour s’occuper de la tonte, du désherbage et d’autres opérations d’entretien de vos espaces verts en votre absence, voire toute l’année.

Création Verte est une entreprise de jardinage et d’aménagement  paysager reconnue sur la Côte d’’Azur au service de ceux qui recherchent un paysagiste à fontainebleau. Son équipe est composée de jardiniers et de paysagistes qualifiés et passionnés et  ils interviennent aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels.

Les vivaces

Les plantes vivaces résistent mieux à la chaleur. Petit bémol : elles se multiplient rapidement. Vous devrez alors arracher les touffes superflues et les replanter ailleurs ou les vendre si votre jardin est déjà bien rempli.

Les cactus

Ce sont les seules plantes qui ne demandent quasiment aucun entretien en été. Cela s’explique par leur nature grasse et leur capacité à conserver sur une longue période l’humidité. D’ailleurs, on le sait tous, ces végétaux vivent très bien dans le désert sous le soleil aride. Mais ce n’est pas tout le monde qui apprécie de voir une dizaine de cactus en guise d’ornement dans son jardin.

Quatre ou cinq pots de mini cactus parsemés de galets suffisent déjà à transformer le paysage. Faites tout de même attention à leur emplacement si vous avez aménagé une aire de jeux pour les enfants dans votre cour.

Le travail qui vous attend

L’entretien du jardin comme n’importe quelle autre corvée domestique vous occupe toute l’année. Alors afin de bien vous organiser, planifiez toutes les tâches à accomplir. Généralement, elles changent selon la saison dans laquelle vous entrez.

Tondre le gazon

Que serait un beau jardin sans une pelouse bien verte et moelleuse coupée au ras ? Quand la pluie et les températures hautes s’alternent, le gazon gagne plusieurs centimètres en un clin d’œil. Il importe alors de le tondre régulièrement à l’aide d’une tondeuse manuelle. En été, un arrosage fréquent s’impose également pour ne pas que l’herbe jaunisse. Ici, le système d’arrosage automatique se montre des plus utiles.

gazon

Arroser, arroser et encore arroser

Les végétaux sous la chaleur torride ont besoin d’être arrosés fréquemment en fonction de l’endroit où ils sont plantés. Toutes espèces confondues requièrent de boire au moins une fois par semaine, de préférence le soir. Pourquoi le soir ? La chaleur du midi et de la journée entière d’ailleurs risque d’assécher rapidement et de faire évaporer l’eau si vous arrosez tôt le matin. En vous y prenant quand la température devient plus clémente, les plantes conserveront plus longtemps leur humidité.

En choisissant de planter vos fleurs dans un sol argileux, vous arroserez moins souvent. Néanmoins ce type de sol requiert beaucoup d’eau à chaque fois. Si vous trouvez cela trop chronophage, vous pouvez installer un système d’arrosage automatique classique ou en goutte à goutte pour les plantes sensibles. Grâce à ce type de technologie programmable, vous êtes tranquille. Il vous suffit de régler la mise en marche vers 17 heures par exemple.

Entretenir ses massifs de fleurs

Parmi les opérations d’entretien à réaliser sur ses massifs de fleurs, pensez à leur faire de la place pour qu’ils s’épanouissent sans encombre. Enlevez les mauvaises herbes ainsi que les fleurs fanées qui ne font que gâcher votre paysage enchanteur.

À part de désherber, rajouter de l’engrais liquide dans l’eau d’arrosage permet de booster la croissance des fleurs de manière subtile sans avoir à se salir les mains et perdre un temps précieux. Les fleurs annuelles comme le géranium ont effectivement besoin de ce petit coup de pouce régulier pour une floraison optimale.

Comme beaucoup de jardiniers et de non-jardiniers sont fans de rosiers, nous avons décidé d’en parler sur ces quelques lignes suivantes. Mal taillés et mal entretenus, ils finissent par ressembler à des ronces et enlaidissent le reste du jardin.

En revêtant des gants et vous munissant de ciseaux de jardinage, coupez les gourmands ou les tiges qui ne refleurissent plus sans oublier les branches mortes. Généralement, les rosiers fleurissent entre mai et octobre. Entre trois arrosages, rajoutez un peu d’engrais liquide. Vous verrez que ces plantes fleuriront abondamment en été. Arrosez-les au pied et faites appel aux coccinelles pour vous débarrasser des pucerons.

Et pour les arbres, les arbustes et les haies ?

Les arbres n’ont ni besoin d’être arrosés ni d’engrais. Ils puisent l’eau et la nourriture qu’il leur faut dans la terre. Parfois, on doit tailler certaines branches qui dépassent et pouvant empiéter sur la maison ou l’extérieur.

Contrairement à ces géants, les haies et les arbustes, eux, demandent un taillage fréquent et en particulier au début de l’été. Si vous venez d’en planter, n’oubliez pas de les arroser très fréquemment afin qu’ils résistent à la hausse des températures.

Se mettre au potager

Les jardiniers et ceux qui ont la main verte choisissent une période comme le début de l’été pour mettre en place leurs potagers ou en rafraichir le décor. De plus un potager se nourrit lui-même ainsi que les autres éléments du jardin. Les épluchures de légumes, les coquilles d’œufs, les déchets verts envoyés au broyeur et l’herbe tondue forment du bon compost qui servira d’engrais naturel pour vos plantes.

Après avoir cerclé et biné à la grelinette et en fonction de votre fiche de plantation, listez les légumes à planter tout au long de l’année. D’ailleurs de plus en plus de dispositifs permettent de s’occuper d’un potager même si vous n’avez pas la place pour. Une jardinière où vous plantez un tréteau permet par exemple d’obtenir de jolis melons ou des tomates. Des pots de fleurs avec une ouverture à la base accueillent pommes de terre et patates. Ces poches refermables donnent lieu à des récoltes moins fastidieuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.