Quelle ponceuse choisir pour un plafond ?

Décaper un plafond

Faisant partie des bricoleurs, vous vous en servez régulièrement de votre ponceuse. Qu’il s’agisse des travaux de décapage ou de bricolages importants, cet outil vous rend utile au quotidien. Ce n’est pas un hasard si les bricoleurs s’en servent pour réaliser des peintures. Sans oublier également d’effectuer les finitions pour le lustrage ou le polissage. Effectivement, une machine multifonction par excellence.

De multiples raisons qui vous poussent à décaper un plafond

Ponceuse pour plafond

Besoin d’une ponceuse pour un plafond, vous verrez sûrement des détails sur cette page. Au même titre qu’une ponceuse à girafe, la ponceuse vous présente autant d’avantages notamment pour vos travaux de décapage. Et ce n’est pas encore tout ! Elle apporte un éclat à une surface en bois. À titre d’exemple, le parquet. Par ailleurs, les matériaux tout comme le métal, le plâtre et le plastique s’adaptent à ce genre d’outil. Idem celui du plastique. Plus la machine en dispose autant d’accessoires, plus elle s’aligne à merveille à n’importe quel type de surface à poncer.

Envie de repeindre un mur, transformer les plafonds abimés ou ajuster les portes en bois ? Pensez à une ponceuse adéquate. Afin d’éviter les mauvaises surprises plus tard, veuillez effectuer le ponçage en amont. Cette méthode s’avère efficace lorsque vous repeignez ou vous réalisez le vernissage du plafond en question. Une fois terminée, aucun risque de détachement de la peinture à la surface. Sans vous recourir au décapage, attendez-vous donc à ce que la couche se décolore. Sans parler des tâches qui se forment à la surface. Force est de constater que les travaux de polissage du plafond commencent toujours par enlever l’ancienne peinture. Va ensuite les repeindre.

Quelques astuces pour faire le bon choix d’une ponceuse

Si vous souhaitez poncer un parquet de sol ou autres, vous devez faire le bon choix de l’outil approprié. Concernant la ponceuse à bande, ce type de ponceuse vous convient parfaitement pour le ponçage des poutres. De nature légère, la ponceuse orbitale est destinée pour poncer les formes galbées. Selon vos besoins, elle s’utilise également pour les finitions. Mais comment travailler les surfaces planes et les finitions ? Essayez donc les ponceuses excentriques. Bien qu’elles soient ergonomes tout comme les ponceuses orbitales, elles se considèrent comme étant des outils maniables.

La ponceuse murale, ou également appelée la ponceuse télescopique reste une alternative pour les travaux en hauteur. Heureusement que la machine se dote d’un aspirateur. Oui, les ponceuses à parquets se veulent d’être efficace notamment pour le polissage des parquets. En réalité, certains bricoleurs usent d’autres outils. Pour ce qui est de la ponceuse électroportative, celle-ci effectue tous les travaux de finitions et celles des surfaces planes.

Pour mieux éviter les dépenses futiles, préférez la ponceuse excentrique. Très enthousiaste à l’idée de poncer vos parquets, vos solives, vos fermes et vos planches, vous pensez à une ponceuse électroportative. La seule différence de cet outil réside dans le fait qu’il possède deux rouleaux en parallèle. Même si la machine est parfois bruyante, sa puissance se justifie lors de son utilisation.

Des démarches à suivre pour poncer un plafond

modèle de ponceuse pour plafond

Poncer un plafond n’est pas toujours aussi évident si vous êtes encore novice en matière des travaux de bricolage. À cet effet, le ponçage du plafond commence toujours par la préparation, le polissage et la finition. Avant de passer à l’opération, tâchez bien de vider la pièce, couvrir vos meubles et vos objets. Cela tombe bien si vous en disposez également d’une bâche. Pour assurer votre sécurité, veuillez aussi couvrir le sol. L’idéal pour vous est d’essayer la ponceuse murale pour mettre à fin vos travaux. Ainsi, le manche télescopique de l’appareil vous sera bénéfique pour la suite.

Même si cela vous semble inutile, sachez le raccordement de la machine d’environ 20 m de longueur vous en servira pour le polissage du plafond. Dans la mesure du possible, utilisez un matériel complet. Pour terminer, assurez-vous que la surface travaillée est dépoussiérée. Au moins, la peinture restera intacte des autres particules. Pour vous faciliter les tâchez, nettoyez tout d’abord le sol. Va ensuite passer au plafond. En tenant compte de votre budget, l’utilisation d’un aspirateur est de mise.

En guise de conclusion, le polissage d’un plafond apporte de grands avantages au revêtement final ainsi que pour la finition des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.