Parquet de sol : comment le poncer soigneusement ?

ponceuse pour parquet

Les parquets sont des revêtements de sol qui jouent un rôle important dans l’esthétique d’une maison. Avant de les utiliser, il est quand même nécessaire d’appliquer une finition qui pourra bien se marier avec le décor de votre intérieur. Cependant, une tâche primordiale précède cette étape, c’est le ponçage. Le rendu du revêtement sera de plus en plus agréable au fur et à mesure que l’on pratique cet exercice avec soin. Pour ce faire, il convient néanmoins de suivre certaines étapes primordiales.

Remettre le parquet à neuf avant le ponçage

Lorsqu’on entreprend de poncer un parquet, le nettoyage est la première des choses à faire. Évidemment, il est important de le remettre en état pour pouvoir bien réussir cette tâche.

Cependant, avant de commencer le nettoyage du parquet, il est souhaitable de se protéger en conséquence. Sur ce, il faut s’équiper de gants de protection et d’un masque pour éviter la poussière.

Lorsqu’on s’est bien protégé, on entame alors le dépoussiérage du parquet. Après que celui-ci est débarrassé de la poussière, il faut le remettre en état s’il est abîmé ou ancien.

À cet effet, il convient d’appliquer un décireur sur le parquet s’il était ciré. Lors de sa préparation, il est aussi important d’éviter les rainures. Pour cela, l’idéal est de se servir d’un ciseau à bois, d’un tournevis ou d’un couteau.

Il arrive des moments où le parquet présente des tâches, compte tenu de son ancienneté. Dans de telles circonstances, on peut se servir d’un détachant pour bois pour le débarrasser de ces saletés.

Si, au préalable, le revêtement avait été cloué, il est alors important de vérifier s’il présente encore des traces de clous. Au cas où l’on en trouverait un, il faut le retirer à l’aide d’un chasse-clou ou l’enfoncer avec un marteau. Si cet instrument parvient à laisser des trous sur le parquet, alors il convient également de les boucher avec une pâte à bois. Autrement dit, il faut le retoucher entièrement afin de le remettre en état.

Procéder au ponçage proprement dit

parquet poncé

Une fois le parquet convenablement préparé, on peut entamer le ponçage en question. Effectivement, cette étape se fait à deux niveaux différents. Il faut d’abord polir la surface du revêtement et attaquer ensuite ses bordures et ses angles.

La ponceuse est le principal outil que l’on utilise pour ce travail. Vu qu’il s’agit d’une machine qui émet assez de bruit, il convient alors de prendre certaines précautions non négligeables. Pour ce qui est du ponçage de la surface du parquet, une ponceuse à bande est l’appareil le mieux indiqué (Découvrez pourquoi).

Pour ce faire, il faut passer cette machine sur la surface du revêtement à trois reprises. Ainsi, il est recommandé d’utiliser un abrasif à gros grains lors du premier tour. Le deuxième passage se fera à l’aide de substance au grain moyen et le troisième au grain fin.

En ce qui concerne le ponçage des bordures et angles du parquet, il faut suivre la même procédure que celle de la surface. La seule différence à noter est qu’il convient plutôt de se servir d’une ponceuse d’angle ou bordureuse.

Une fois le ponçage achevé, il faut dépoussiérer le parquet encore une fois à l’aide d’un aspirateur. Enlever ensuite les dernières poussières en passant une serpillière par trop humide. Sécher enfin le revêtement pour parfaire convenablement le ponçage.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.